Tours

Tours dans les Alpes de Haute-Provence : Tour de l'horloge du village de Barcelonnette

Sorte de bâtiment élevé, rond ou carré, ou à plusieurs côtés, dont on fortifiait jadis l’enceinte des villes, des châteaux, etc., ou qui sert de prison, de phare, de clocher…

Quelques tours

La Tour de Volonne

La tour de l’horloge et la tour du guêt qui sont visibles de loin surplombent la commune de Volonne, et en vous y rendant, vous aurez un magnifique panorama sur la vieille ville, la vallée de la Durance et les montagnes aux alentours.

De la plus haute tour, ancienne forteresse du XIIIe siècle, il reste un pan de mur qui se dresse fièrement au sommet du rocher. La plus basse depuis le milieu du XVIe siècle est l’horloge du village. C’est sans doute à la même époque qu’a été construit l’aqueduc sur la Grave qui amenait l’eau des sources de Saint-Antoine.
www.la-moyenne-durance.fr

La Tour du Mont d’Or à Manosque

Le Mont d’Or est un ancien espace habité sur les hauteurs avec des bastides, des terres agricoles, des églises, des moulins (appelé aussi castrum) explicitement mentionné dans la seconde Charte des Privilèges concédés par Guillaume IV de Forcalquier (1207).

La tour d’une hauteur de 17m représente les vestiges de l’ancien donjon, elle est exposée à tous les vents d’où son nom. « Mont d’Or » qui s’écrivait autrefois « Mont d’Aure » (en provençal auro qui signifie « le vent »).
www.manosque-tourisme.com

La tour de l’horloge à Barcelonnette

Dite « tour Cardinalis » du XVe siècle, la tour Cardinalis est appelée également tour de l’horloge et mesure 40 mètres. Elle fut construite en 1316 comme clocher du couvent des dominicains. Des gargouilles ornent les angles de cette tour.

C’est une tour carrée ouverte de baies géminées, surmontée d’une pyramide de tuf, encadrée de quatre pyramidions. Le parement de pierres de taille de la partie inférieure date du XIXe.
www.barcelonnette.com

Mot(s) clé(s) associé(s):