Route de l’art contemporain

Route de l’art contemporain

Le territoire de la Route de l’art contemporain
Le projet de la Route de l’art contemporain (VIAPAC : Via per l’arte contemporanea) est le fruit d’une coopération transfrontalière Alcotra portée par le Département des Alpes de Haute-Provence et la Réserve Naturelle Nationale Géologique de Haute-Provence en France ainsi que la Région Piémont et l’association Marcovaldo en Italie.

Il se matérialise sur le territoire par l’installation pérenne d’oeuvres d’art en pleine nature ou dans des lieux patrimoniaux le long de l’itinéraire routier (route départementale D900A) reliant Digne à Caraglio par le Col de Larche.

Un concept original

Côté français, huit artistes ont été choisis dont cinq commandes gérées par le Département et les trois autres par la Réserve Naturelle Nationale Géologique de Haute-Provence.
En Italie, les oeuvres seront implantées dans les villages d’Aisone, Demonte, Moiola, Roccasparvera et Vinadio.
Les artistes côté italien sont David Mach, Paolo Grassino, Pavel Smith, Pascal Bernier et Victor Lopez Gonzalez.
Sur le territoire des Alpes de Haute-Provence, les artistes sont Stéphane Bérard, Mark Dion, Joan Fontcuberta, Paul-Armand Gette, Trevor Gould, Richard Nonas, David Renaud et Jean-Luc Vilmouth.

Une médiation pour tous

Afin de permettre l’appropriation de l’art contemporain par les populations locales, une programmation d’ateliers artistiques s’est développée sur tout le département. Il s’agit par ces actions artistiques de promouvoir l’art contemporain et le territoire transfrontalier par l’intervention plastique d’artistes régionaux, nationaux et internationaux.
Des évènements autour des oeuvres sont programmés, telles que des rencontres avec les artistes, afin d’étendre la visibilité de ce projet.

Le travail de médiation de la création actuelle et de sensibilisation des publics donne appui à cette démarche artistique originale.
La multiplication de l’implantation d’oeuvres d’art contemporain sur le département, après

  • les Refuges d’art d’Andy Goldsworthy et les Traces d’Herman de Vries de la collection du musée Gassendi à Digne
  • les vitraux d’Aurélie Nemours à Salagon,
  • ceux de David Rabinovitch à Digne les Bains,
  • ceux du Père Kim En Joong au monastère de Ganagobie;
  • le mobilier de Bernar Venet à la chapelle Saint Jean à Château Arnoux,
  • et le Chemin de croix d’Agathe Larpent à l’église de Jausiers permet d’élargir des propositions de parcours de visites sur le tout le département.

Cascade Gette Route de l'art contemporainLes sites à visiter côté France :

  • Vallée du Bès, de Digne les Bains à Auzet : Paul Armand GETTE, Des cheveux de Vénus aux Splendeurs de la Nuit Proposition transectale de Digne-les-Bains à Auzet & vice versa
  • Hameau de Vière par le village de Prads Haute-Bléone : Richard NONAS, Edge-Stones : Vière et les moyennes montagnes
  • Vallée du Bès et de la Bléone : Joan FONTCUBERTA, Les Hydropithèques
  • Le Vernet : Stéphane BERARD, Mille plateaux repas
  • Trévor GOULD, La folie d’Hannibal II
  • Seyne les Alpes : Mark DION, Le Donjon de l’ours qui dort
  • Saint Vincent les Forts : Jean Luc VILMOUTH, Comme un noyau
  • Col de Larche : David RENAUD, Table relief

Les sites à visiter côté Italie :

  • Vinadio, Forte Albertino : David MACH, I Giganti
  • Aisone, centre du village et belvédère : Paolo GRASSINO, Incursione
  • Demonte, jardin Boreli : Pavel SCHMIDT, Rinacimentale mentale
  • Hameau de Castelletto, Roccasparvera : Pascal BERNIER, Shell
  • Moiola : Victor LÒPEZ GONZÀLEZ, Il contrabbandiere d’immagini

Pour en savoir plus