Réglementation sports d’eau vive

La réglementation de la navigation sur les cours d’eau des Alpes de Haute-Provence

Réglementation sports d'eau vive : Rafting dans les Alpes de Haute-Provence

Un arrêté prefectoral réglemente les diverses formes de navigation et la pratique des sports d’eau vive sur l’ensemble du réseau hydrographique du département des Alpes de Haute-Provence. Cette réglementation ne s’applique pas aux cours d’eaux domaniaux (Durance essentiellement), et aux plans d’eau formés par les retenues EDF sur le Verdon et l’Ubaye.

De même, cette réglementation ne s’applique pas au Verdon dans sa partie située entre le pont de Soleil et le pont du Galetas.

Les diverses formes de navigation et la pratique des sports d’eau vive sont autorisées :

  • du 1er mars au 30 septembre, de 10h à 18h
  • du 1er octobre au 30 novembre, du lever au coucher du soleil

Les diverses formes de navigation et la pratique des sports d’eau vive sont interdites :

  • renseignements – Tél : 04 92 31 82 21 (jours ouvrables)du 1er décembre au dernier jour de février
  • les samedi, dimanche et lundi de l’ouverture de la pêche
  • les vendredi, samedi et le dimanche de la fermeture de la pêche
  • sur certains cours d’eau ou partie de cours d’eau

Code du pratiquant des sports d’eau vive

Sur terre :

  • Respectez les populations locales et les riverains
  • Utilisez les accès publics aménagés ou obtenez les permissions nécessaires
  • Garer vos voitures de manière sensée. Utilisez les parkings. Ne stationner pas dans les champs et prairies. Facilitez le passage des autres usagers et des véhicules agricoles.
  • Soyez discrets et silencieux
  • Observez les réglementations locales, pensez que votre attitude a toujours une influence sur la manière dont seront reçus les prochains pratiquants de sports d’eau vive.
  • Le camping sauvage et les feux sont interdits. Utilisez les campings aménagés.
  • Rapportez vos détritus.

Sur l’eau :

  • Respectez la végétation des berges. Elle protège de l’érosion et elle abrite une vie abondante.
  • Ecartez-vous des aires de migration, de nidification et des frayères. Apprenez à les reconnaître.
  • Dans la mesure du possible, débarquez aux endroits désignés à cet effet.
  • Quand vous naviguez, observez longtemps à l’avance si un pêcheur est en action de pêche. Ecartez-vous de la berge et de ses engins.
  • Passez aussi rapidement et silencieusement que possible. Abstenez-vous de tout exercice technique à proximité d’un pêcheur.
  • Si vous êtes dirigeant, prenez contact avec les responsables des sociétés de pêche. Se connaître est la première des conditions à une meilleure compréhension mutuelle.
  • Rappelez-vous que vous utilisez de petites embarcations manoeuvrables, silencieuses, et à faible tirant d’eau. Utilisez au mieux leurs qualités pour ne pas gêner les autres utilisateurs.

Conseils de sécurité

La liste des conseils de sécurité ci-dessous est loin d’être exhaustive. Elle n’a pas la prétention d’envisager toutes les situations, ni de régler tous les problèmes.

La connaissance de la rivière, la capacité d’apprécier la difficulté, celle à contrôler sa vitesse et de s’arrêter concourent fortement à renforcer les conditions de sécurité.

Le matériel doit être d’autant plus fiable que la navigation est difficile : gilet de sauvetage, casque, vêtement iso thermique, bottillons, embarcation insubmersible…

D’une manière générale il faut :Réglementation sports d'eau vive : Breafing de départ en Rafting dans les Alpes de Haute-Provence

  • savoir nager
  • ne jamais partir seul
  • indiquer sa destination
  • ne pas embarquer sur une rivière en crue

Dans tous les cas lors d’une descente, il faut :

  • s’informer en utilisant des sources bibliographiques ou des renseignements fournis par des amis ou par les prestataires de sports d’eau vive travaillant sur les tronçons de rivière que vous comptez parcourir.
  • s’organiser notamment en s’équipant correctement individuellement, et en prévoyant le matériel de sécurité collectif. Prévoir également les différentes issues de secours qui permettent de sortir de la rivière.
  • naviguer intelligemment, c’est à dire, sortir de son embarcation, lorsqu’on ne voit pas la suite de la rivière, reconnaître le rapide et prendre ou non la décision de le franchir. Mettre éventuellement en place une sécurité opérant d’un bateau ou du bord.

Pour en savoir plus concernant la Réglementation sports d’eau vive

Comité Départemental de Canoë-Kayak
Tél 06 79 21 03 77

Mot(s) clé(s) associé(s):