Musée de la Préhistoire des Gorges du Verdon

Musée de la Préhistoire des Gorges du Verdon

C’est dans le secteur des célèbres Gorges du Verdon, entre Quinson et Moustiers-Sainte-Marie que se sont installés les premiers habitants des Alpes de Haute-Provence.

Des recherches menées par les plus grands spécialistes depuis une vingtaine d’années ont permis d’établir la présence d’hommes dans la région dés le Paléolithique. Mais c’est la période du Néolithique qui nous a légué le plus de traces. De nombreuses grottes ou abris sous roche surplombant le cours de la rivière ont été occupés par l’homme. On trouve de nombreux poinçons d’os, céramiques, meules à ocre qui attestent de sa présence.

Autour de Quinson, la grotte Saint-Maxime et l’abri sépulcral des Points Rouges sont d’un intérêt exceptionnel. La grotte de la Baume Bonne est la plus étonnante car elle présente plusieurs niveaux d’occupation successifs depuis le Paléolithique inférieur, notamment quantité d’ossements d’animaux : bouquetins, chevaux, castors, qui permettent de mieux connaître le climat de ces périodes. L’abri Donner quant à lui, a livré d’intéressantes peintures schématiques ou anthropomorphiques de couleurs noire, ocre ou rouge.
Tous ces témoignages fragiles de la vie quotidienne de nos lointains ancêtres, accompagnés de reconstitutions de leurs activités, sont présentés au Musée de la Préhistoire des Gorges du Verdon à Quinson.
Un musée à la pointe de la modernité… pour retracer 1 million d’années d’histoire de l’aventure humaine en Provence.
L’implantation de ce musée à Quinson, à proximité des Gorges du Verdon n’est pas un hasard. Des milliers de personnes visitent ces sites connus dans le monde entier.

Un site exceptionnel : les Gorges du Verdon

Musée de la Préhistoire des Gorges du VerdonVerdon, le bien nommé : sa couleur émeraude dispense de s’interroger sur l’étymologie de son nom. Il prend sa source aux environs du Col d’Allos, vers 2 200 m d’altitude, et dévale jusqu’à la Durance, aux environs de Gréoux-les-Bains, 175 km plus loin et 2 000 m plus bas.
Ce torrent vert est comme un animal impétueux ; l’approcher signifie toujours l’aventure. Mais 45 de ces kilomètres ont une notoriété plus importante : c’est le grand Canyon du Verdon propice à l’escalade et aux sports d’eau vive. Les grands lacs (Sainte-Croix-du-Verdon, Esparron-de-Verdon, Quinson) permettent également de s’adonner aux joies de tous les sports nautiques. Plus loin encore, le plateau de Valensole séduit le visiteur par ses champs de lavande odorante.

La création du Musée de la Préhistoire des Gorges du Verdon, a été motivée par la richesse du patrimoine archéologique découvert sur les rives du Verdon qui ont été pendant plus d’un million d’années, le territoire privilégié des hommes de la préhistoire. Le gisement majeur en est  » la Grotte de la Baume Bonne  » de Quinson qui s’ouvre à 50 mètres au-dessus du cours de la rivière. Toutes les grandes étapes de la vie de l’homme en Provence y sont représentées.

Le professeur Henri de Lumley, à l’époque directeur du Muséum d’Histoire Naturelle, a pensé qu’il était particulièrement intéressant de rassembler l’ensemble de ces collections en un lieu de conservation unique, a proximité des lieux de fouilles et d’en assurer ainsi la valorisation comme la présentation au grand public. Le petit village provençal de Quinson, situé au cœur du Parc Naturel Régional du Verdon a été choisi sans hésitation pour accueillir ce qui sera le Musée de la Préhistoire des Gorges du Verdon.

Un architecte exceptionnel : Lord Norman Foster

Musée de la Préhistoire des Gorges du VerdonConçu par le cabinet d’architectes anglais  » Foster and Partners « , le Musée de la Préhistoire des Gorges du Verdon s’intègre harmonieusement dans le paysage. Lord Norman Foster célèbre architecte lauréat, entre autres, du prix Pritzker d’architecture 1999, a imaginé un élégant bâtiment de deux étages en forme d’amande.

La conception du Musée de la Préhistoire des Gorges du Verdon établit un lien solide avec l’environnement physique du village de Quinson, tout en préservant le caractère contemporain du bâtiment. Celui-ci s’inscrit dans la topographie naturelle du terrain, de sorte qu’il semble presque enterré. L’ensemble couvre une superficie de 4300 m2. Ce sera l’un des principaux musées de la préhistoire en France.

Un musée exceptionnel : le plus grand d’Europe

Le plus grand musée de préhistoire d’Europe en terme de superficie, répond à plusieurs vocations :
Côté public, des galeries présentent l’aventure des hommes de la préhistoire depuis leur arrivée en Europe. Amateurs et connaisseurs devraient y trouver leur bonheur.
Côté privé, le musée accueille chercheurs et étudiants venus d’universités françaises et étrangères pour travailler sur place.
Enfin, Quinson regroupe le patrimoine archéologique de toute la région du Verdon aujourd’hui éclaté en plusieurs lieux comme Paris ou Marseille.

Des techniques à la pointe de la modernité

Musée de la Préhistoire des Gorges du Verdon

Les techniques utilisées pour la réalisation muséographique en font un véritable musée d’avant garde. Disposé sur l’étage en mezzanine, le circuit muséographique est constitué de 19 salles thématiques. Celles ci retracent la chronologie des différentes époques préhistoriques utilisant une diversité de supports comme :

  • La reconstitution de la grotte de la Baume Bonne où est présenté un spectacle en images de synthèse, reproduisant les grandes étapes de l’histoire de l’homme
  • Des dioramas qui reconstituent des scènes de la vie préhistorique depuis l’arrivée de l’homme en Europe jusqu’à l’âge de fer.
  • Des consoles interactives
  • Des vitrines où sont présentées les plus belles pièces des collections
  • Des projections audiovisuelles.

Le sentier thématique de la Baume Bonne et le village préhistorique

Le Musée de la Préhistoire des Gorges du Verdon est fortement ancré dans son territoire naturel et culturel… et doit sa légitimité à la présence d’une soixantaine de sites archéologiques fouillés à proximité de Quinson. Un sentier thématique a été créé qui relie le Musée de la Préhistoire des Gorges du Verdon au site majeur de la région : la grotte de la Baume Bonne. Il permet, grâce à des lectures de paysages et à une table d’orientation, d’aborder les rapports entre l’homme et l’environnement au cours des millénaires passés jusqu’au 21ème siècle.
Partant du Musée, le sentier longe le Verdon, traverse le village préhistorique, où sont reconstituées les habitations de nos ancêtres à différentes époques, et le jardin néolithique. Il serpente ensuite dans la guarrigue des plateaux calcaires, plonge dans les gorges jusqu’à la grotte de la Baume Bonne. Ce parcours est proposé en visite guidée par le Musée. Compter une demi-journée pour le réaliser.

Journée de la Préhistoire : tous les ans, début juillet

Vous ferez de nombreuses découvertes durant cette Journée de la Préhistoire :

  • la métallurgie du fer
  • l’arbre généalogique de l’homme
  • la taille d’outils en silex
  • les céramiques tournées et modelées
  • la parure, le tissage la fabrication de feu sans allumette
  • le tir à l’arc, le lancer de sagaie au propulseur projection de films sur le thème de la préhistoire
  • l’art dans la préhistoire
  • visite par bateaux de la Grotte préhistorique de la Baume Bonne
  • vie du village préhistorique

Pour en savoir plus

logo label tourisme & handicapIl est labellisé « Tourisme et handicap » et Qualité Tourisme.

Musée de la Préhistoire des Gorges du Verdon
Route de Montmeyan à QUINSON
Logo Qualité tourismeTél : 04 92 74 09 59
www.museeprehistoire.com

Mot(s) clé(s) associé(s):