Autres produits du terroir

Eau de source de Montclar

Autres produits du terroir : eau de source montclarCaptée à 1650 m d’altitude, l’eau minérale de Montclar est la source la plus haute de France.
C’est ce qui confère à son eau minérale son extraordinaire pureté. D’une grande légèreté au goût, l’eau minérale naturelle de Montclar est idéale pour une hydratation tout en douceur.
Cette eau est recommandée pour la préparation des biberons et convient à toute la famille grâce à un faible taux de nitrates, ainsi qu’une faible minéralisation.

Renseignements

Montclar
www.montclar.com

Argousier

L’argousier est présent naturellement dans les Alpes de Haute-Provence. L’argousier est une source naturelle de vitamines et de minéraux.
Cette baie d’argousier contribue à faire le plein d’antioxydants et une remise en forme générale. Les jus de baie d’argousier sont particulièrement recommandés à toute personne désirant retrouver et/ou conserver une bonne vitalité : séniors, enfants, étudiants.

Vous trouverez l’argousier en agriculture biologique dans les Alpes de Haute-Provence.

Sirops, jus de fruits

Sans oublier les sirops et jus de fruits artisanaux aux saveurs et couleurs des Alpes et de la Provence.
Le goût acidulé et sucré des fruits mûris dans des conditions optimales se retrouve dans les divers nectars : pomme, poire, pomme-fraise, pomme-framboise…

Apéritifs, digestifs

Concernant les alcools, les distilleries artisanales vous proposent des apéritifs : pastis, vin d’orange, vin de noix, rinquinquin, et autres digestifs fleurant bon la montagne : eaux de vie, gentiane, et surtout le fabuleux génépi aux parfums incomparables.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

Amandes

Les amandes du plateau de Valensole sont recherchées et appréciées des confiseurs, pâtissiers et biscuitiers pour la fabrication des nougats, pralines, croquants, macarons, biscuits, calissons, pâte d’amande.

Châtaigne

La châtaigne est l’un des produits phares des Alpes de Haute-Provence. Si les besoins de consommation ont changé, la châtaigne, elle, n’a pas bougé, elle reste immuable, authentique et naturelle.
Comme les produits régionaux dignes de ce nom, elle porte en elle la saveur de son terroir.

Safran

Cette épice aux nombreuses propriétés médicinales était cultivée traditionnellement sur le pourtour méditerranéen. Sa production en Provence était importante jusqu’au milieu du XIXème siècle. La culture de cette plante bulbeuse de la famille des Iridacées est affaire de patience : 200 000 fleurs sont nécessaires pour obtenir 5 kg de stigmates frais, soit 1 kg de safran sec !
La production a été relancée dans les Alpes de Haute-Provence, avec le soutien d’une association Safran Provence. Vous pourrez notamment visiter des safranières en période de floraison.

Mot(s) clé(s) associé(s):